Saxo Bank rachète BinckBank

binckbank racheté

Alors que la concurrence dans le secteur des Fintech bat son plein, le Danois Saxo Bank annonce la reprise de Binck pour la bagatelle de 424 millions d’euros.

La société néerlandaise a préféré se résoudre à cet accord après que le conseil exécutif et le conseil de surveillance aient donné leur aval à l’unanimité. Cette offre de rachat a été réalisée en cash contre 6.35 euros par action, soit un peu plus de 35% par rapport au dernier cours à la Bourse d’Amsterdam. La réaction sur les marchés ne s’est pas faite attendre lundi puisque l’action s’est envolée de près de 30% pour coter à 6.14 euros.

Une performance exceptionnelle et très encourageante pour Saxo Bank, qui lui, paradoxalement, n’est pas coté. Pour rappel, la société danoise est contrôlée depuis l’année dernier par le constructeur automobile chinois Zhejiang Geely Holding Group, à hauteur de 52%. Les opérations ont été financées par les actionnaires Geely, le fondateur de Saxo, à savoir Kim Fournais ainsi que l’assureur finlandais Sampo. Le tout pour une manne de 100 millions d’euros.

Les salariés de BinckBank seront impactés par cette fusion

Cette fusion aura malheureusement des conséquences pour les salariés de Binckbank qui étaient au nombre de 579 à la fin de l’année 2017. La bonne nouvelle est que ceci n’interviendra pas immédiatement et sera plutôt à prévoir d’ici deux à trois ans.

Binck (notre avis) avait été fondé en 2000 et se présentait comme le leader du courtage en ligne aux Pays-Bas et en Belgique. Elle était également en troisième position en France et cinquième sur le plan européen, avec plus de 600 000 comptes ouverts. Inutile de préciser que le Danois Saxo Bank vient de réaliser un véritable coup de maître par le biais de cette acquisition et pourra définitivement asseoir sa position dans le milieu.

Saxo Bank rachète BinckBank
4.5 (90%) 2 votes